Histoire d’un as : Ira “IKE” KEPFORD

Maquette CORSAIR IKE KEPFORD

LT Ira “IKE” KEPFORD

Losqu’on parle des as de la seconde guerre mondiale, le nom du Lieutenant Ira “Ike” KEPFORD n’est pas souvent cité dans les premiers. Il fut pourtant l’un des meilleurs as américain avec 16 victoires.

Ira KEPFORD était plutôt destiné à une carrière de footballeur professionnel. Après le lycée, il fait en effet parler de lui dans l’équipe Northwestern University. Sentant venir la guerre, il choisit de s’engager en novembre 1941, juste un mois avant l’attaque japonaise sur Pearl Harbour.

Un an après, il obtient son brevet de pilote et il est affecté à la VF 17 commandée par John Blackburn. Ce dernier est resté dans l’histoire de l’aéronautique comme le “patron” de la VF 17 à sa création, celui qui eut à choisir l’insigne de son groupe : Il souhaitait un insigne capable de répondre à 2 impératifs : faire référence à l’avion qui allait équiper son unité, le CORSAIR mais surtout, motiver ses pilotes : un exemple qui leur serve de référence pour créer l’état d’esprit de l’escadrille : Il choisit le “skull and crossbones” le drapeau des pirates connu sous le nom de “Jolly Roger”.

Le moins que l’on puisse dire est que Blackburn a réussi son coup en choisissant son insigne…ses pilotes étaient surnommés quelques mois après la création de l’escadrille les “Blackburn’s irregulars” à Norfolk : Parmi leurs faits d’arme : L’un (Howard Burris) fonçait très bas en vol inversé sur l’autoroute provoquant la sortie de route d’un camion, alors que Ira Kepford s’enroulait en combat tournoyant très bas au dessus de Norfolk contre un P51 MUSTANG de l’Army…

L’Etat-Major décida de les éloigner de la ville le temps de les préparer aux opérations sur porte-avions…

Pourtant, les problèmes récurrents du CORSAIR sur porte-avions poussèrent les têtes pensantes de la Marine à affecter les unités qui l’utilisaient à terre plutôt que sur bateau. L’avion avait tendance à rebondir à l’appontage et la visibilité vers l’avant était vraiment mauvaise pour les pilotes.

La campagne du Pacifique

Ainsi “IKE” Kepford se retrouva sur les Iles Salomon. Commencent alors les premières missions de guerre, faites d’escortes de bombardiers ou de patrouilles…sans incidents jusqu’au 1er novembre 1943. Débute alors l’opération CHERRYBLOSSOM une partie de la terrible bataille des Iles Salomon. Il s’agit de reprendre BOUGUAINVILLE tenue par les japonais. La VF 17 est régulièrement au contact des avions japonais mais jamais la section de Kepford !

Les pilotes de la VF17 :  de gauche à droite : Schub, Davenport, Chasnoff, March, Kepford, Blackburn, Wharton (accroupi), Kurlander (accroupi), Streig, Hogan.

Les missions se succèdent entre patrouilles et mitraillages de positions japonaises.

La carrière d’as de Kepford débute réellement le 11 novembre : Ce jour là, 110 bombardiers et chasseurs japonais mènent une terrible contre-offensive contre les portes-avions américains. A 1 contre 3, la VF 17 lutte pendant presque deux heures. Kepford ressort de la bataille avec 4 victoires…Il reçut la NAVY CROSS pour cette journée.

Le reste de la campagne voit peu d’affrontements avec l’ennemi et les missions de patrouille se terminent généralement en mitraillages en Straffing avant que le groupe se déplace avec l’avancée américaine jusqu’à la base de Piva Yoke.

Et “IKE” devient un as

Une seconde campagne très différente débute alors. Chaque missions voit de nombreux engagements entre avions ennemis. Le 27 janvier Kepford acquiert son statut d’as (à partir de 5 avions abattus) en alignant 2 avions ennemis.

Les pilotes devant le tableau de chasse

Le 28 janvier, Ike Kepford abat à nouveau 4 avions ennemis venus intercepter les bombardiers sur lesquels il est en escorte. Son score atteint les 10 avions tirés.

Le 30 janvier Kepford abat encore 2 ennemis mais lors d’un croisement en face à face avec le second, il le touche mais son avion est également touché et il doit rentrer avec des problèmes hydrauliques. Son train d’atterrissage ne sort que d’un côté. Il détruit l’avion lors de l’atterrissage mais sort indemne de l’accident.

Le 3 février, lors d’une mission d’escorte de bombardiers B29, Kepford abat un nouveau ZERO.

Le 19 février, rentrant seul après que son équipier est rentré au terrain en panne, Kepford aperçoit un hydravion RUFE seul et vulnérable. Il l’abat facilement mais se fait prendre en chasse par 4 chasseurs japonais qu’il tente de semer. Acculé, il tente de voler le plus bas possible au-dessus des forets montagneuses des iles Salomon. Il parvient à s’en tirer et l’un des chasseurs japonais se crashe alors qu’il tente d’aligner Kepford en lui faisant l’intérieur d’un virage.

La VF17 est ensuite démobilisée le 10 avril 1944 sans que les diverses missions menées par Kepford ne donnent lieu a des engagements avec les japonais.

Kepford est crédité de 16 victoires et la VF17 totalise 154 victoires aériennes en 79 jours de combat. Record qui tient toujours.

Ira Kepford est resté réserviste dans la Navy jusqu’en 1956. Il devint Directeur Général de la LIGGET DRUG CO. jusqu’à sa retraite en 1960.

Il est notamment titulaire de la Navy Cross, de la Silver Star et de la Distinguished Flying Cross ainsi que l’Air Medal,

maquette F4U CORSAIR
maquette F4U CORSAIR LT IRA KEPFORD : 119 €

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *